Alerte transformation digitale

La Transformation digitale a tout l’air d’une arme secrète. Et si on l’a pas, on meurt. « C’est une question de vie ou de mort » (dit Pierre Nanterme, patron d’Accenture). Ce qui est angoissant c’est que face à l’alerte, on ne sait pas trop s’il faut s’échapper ou se transformer en quelque chose, alors bien souvent on reste paralysé comme un lapin pris dans les phares.
Et quand bien même on essaie de s’y projeter, on visualise des images de Minority Report et Matrix, puis on visualise son bureau, un bloc de post-it et 3 stabilos boss et puis on reste sans bouger comme un lapin pris dans les phares.

En 2015, RFE, la régie publicitaire (notamment) de la radio VINCI Autoroutes nous consulte au sujet de cette transformation car vraiment la rumeur monte : il faut connaître ses buyer personas pour adopter une stratégie customer centric, nurturer et convertir son audience et pouvoir mesurer CPL, le SQL, le CLV et CAC…”. Nous n’avons plus le temps, tout pousse à croire qu’il faut préparer un plan d’attaque. Mais le patron qui nous reçoit est dubitatif. Il fume le cigare, a des post-it sur le bureau et la maquette d’un vieux gréement derrière. Je prends des notes sur un calepin et je l’écoute en gribouillant l’armure de Goldorak. Je suis dubitatif avec lui. Nous convenons de démarrer par un audit de la situation. Il trouve ça bien comme début.

Finalement, l’audit me révèle surtout la potentielle puissance de l’offre RFE. L’offre était scindée en deux, d’un côté la radio, au premier plan mais en perte de vitesse, et de l’autre, pleins de leviers (animations sur les aires d’autoroute, ticketing, emailing, échantillonnage, etc.). Une capacité à offrir de véritables expériences globales existait mais restait inaudible.

Après un travail collectif avec l’équipe, nous avons redéfini le positionnement et l’offre. RFE a évolué de seule “régie d’espaces” vendant de la radio seule, à Créatrice d’expérience de marque en inventant le Trip Marketing. Elle vend aujourd’hui aux marques des dispositifs de communication sur-mesure et 360°, adaptés au contexte particulier du voyage, sur un territoire exclusif grand comme la France accueillant des millions d’usagers chaque jour. Annonce radio, animation et pédagogie sur les aires d’autoroute, échantillonnage… avec le Trip Marketing RFE permet aux annonceurs d’aller à la rencontre des cibles et de transformer une simple campagne en véritable expérience de marque, réelle, tout au long d’un parcours.

Ce concept n’a pas remplacé le métier de l’entreprise, il l’a enrichi.

Peut-être que nous focalisons sur la vision utopiste d’un monde ultra performant parce que ultra connecté. Mais alors que tant de données collectées, mesurées, revendues, sont utilisées par les marques pour “créer du lien”, la manoeuvre n’est-elle pas, in fine, de plus en plus source de méfiance envers elles ?

La transformation digitale n’est pas le miracle salvateur. Recréer du contact humain est tout aussi urgent et fondamental pour les marques.

Missions réalisées 

Travail sur le positionnement, signature et messages clés, accompagnement stratégique à la transformation de l’entreprise
Émergence de la raison d’être et de la particularité de l’offre
Invention du concept de Trip Marketing
Rédaction de la baseline, de l’ensemble des textes
Nouvelle identité visuelle, identité dédiée au Trip Marketing, outils de communication
Stratégie de contenus et production des contenus

Témoignages clients RFE

“Le Trip Marketing est une application concrète de cette transversalité entre les supports et messages que l’on recherche aujourd’hui”.
Céline Chiflet, directrice marketing – ÉDITIONS ROBERT LAFFONT

“Nous ne mesurons pas ce qui se passe derrière un courrier ou un emailing. Le street marketing, quant à lui, exclut la pédagogie à l’inverse du Trip Marketing qui permet d’aller plus loin, de faire des vraies rencontres”.
Anne Lefort-Lim, responsable de la communication commerciale – NATIXIS ASSURANCES métiers non vie.

“J’ai tous les piliers du marketing 360, c’est une opé qui synthétise en quelques sortes les opérations qu’on met en place par ailleurs”.
Florian GRIMAULT, responsable marketing – EUROPAR

“Le Trip marketing nous offre l’opportunité de coupler média ET expérience, peu de mécaniques le permettent dans un budget raisonnable”.
Elisabète Vidal – chef de produit senior sur la marque MAXWELL HOUSE

“Le trip marketing nous permet de nous adresser à notre cible à un moment très particulier, pendant lequel elle est très peu sollicitée par d’autres médias et où elle a le temps d’écouter un discours de qualité”.
Clément Menviel, directeur stratégie des marques – Agence KAIMAN