Europe Écologie - Les Verts

LA RÉGION VERTE

Comment dire qu’on a beaucoup agi sans pour autant laisser penser que tout est acquis ? C’est toute l’ambiguïté de l’écologie politique : accepter de valoriser ce qui a été fait (élections oblige) tout en continuant de militer (planète oblige). Dans le cadre de ce bilan, notre proposition “Ma Région Verte en construction”, c’est une vision optimiste de ce qui a été initié, d’un chantier démarré, à poursuivre donc. Au delà du concept, nous avons également accompagné le groupe d’élu.e.s dans la construction de réunions publiques où l’antique “défense du bilan” laisserait place à un débat libre et autogéré, laissant plus de place aux citoyens et moins à la politique. Bon, évidemment, après l’utopie arrivent les contraintes électorales et le projet a été renommé “Ma Région passe au vert”, un slogan-prémonition pouvait-il suffire à faire gagner des élections ? (la réponse dans le cas suivant).

Pas facile de faire un “bilan” quand tout est en cours et peut être détruit par la majorité suivante. Pour présenter les différentes thématiques sur lesquelles le groupe a pu agir, cet univers illustré permet d’incarner le mouvement initié, mais qui reste à concrétiser. Si vous voulez qu’on termine, votez pour nous.

Remerciements :

Thomas Djian pour tout ce que tu as déjà fais pour la cause, les causes que nous défendons ensemble, et pour nous avoir présenté ta bande de joyeux.ses élu.e.s, certain.e.s joyeux.ses élu.e.s ou ancien.n.es élu.e.s justement pour nous avoir réconcillié (un peu) avec une forme rare de politique utile pour le collectif, notamment Aïcha Sif, et puis Anaïs Durand pour les techniques d’ateliers et Moïse de Faria à la direction artistique.